Imprimer
Affichages : 77

ÉDITO -- Écologie intégrale, thème 2020 du CCFD-Terre Solidaire

 

2020 03 29 edito

 

Comme depuis de nombreuses années maintenant, pendant cette période de Carême, le CCFD-Terre Solidaire est mandaté par la Conférence des évêques de France pour mobiliser les catholiques aux enjeux de la Solidarité internationale.

A la suite de Laudato Si et de la conférence sur l'Amazonie, le CCFD-Terre Solidaire nous propose cette année      d'approfondir le thème de l'écologie intégrale. ''Nous avons besoin d'une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons nous concerne et nous touche tous '' (Laudato Si, 14).

L'Eglise nous invite à nous engager dans une transition écologique et sociale pour la ''maison commune'', la planète, création de Dieu. Nous devons avoir le courage de changer nos modes de vie et notre mode de développement pour la préserver du dérèglement climatique, de l'accaparement des terres, des conflits armés, de la spéculation sur les matières premières ou encore de la disparition préoccupante de la biodiversité, principales causes de la faim dans le monde.

C'est ce que fait depuis 1961 le CCFD-Terre Solidaire, service de l'Eglise de France, en soutenant des acteurs locaux de solidarité au travers des 681 projets dans 69 pays à travers le monde. Malheureusement la faim et la malnutrition progressent encore et, chose invraisemblable, 70 % des personnes qui ont faim dans le monde appartiennent au monde paysan. Comment ces populations qui nourrissent le monde peuvent-elles souffrir de la faim ?

Il faut changer de modèle, le modèle agro-industriel fondé sur l'agriculture intensive et l'usage maximum des engrais n'est plus adapté à notre époque. Pour le CCFD-Terre Solidaire le modèle qui peut nourrir les populations, tout en respectant la planète et les droits humains, est celui de l'agroécologie (respect de la nature, biodiversité, marchés locaux et circuits courts de distribution, priorité aux petits producteurs...).

Lors de la soirée du mercredi des Cendres à la Ste Famille de Beautour, nous avons vu comment cette agroécologie se mettait en place en Guinée ou au Mali. Et toujours en Afrique, dans la région des grands lacs, le CCFD-Terre Solidaire soutient aussi le TAPSA (Programme de transition à l'agroécologie paysanne au service de la souveraineté alimentaire) qui groupe 29 organisations paysannes pendant 4 ans, de 2018 à 2022.

Le ''temps des solutions'' est possible, que ce soit en soutenant les actions du CCFD-Terre Solidaire via ses partenaires dans le monde, mais aussi dans notre vie de tous les jours en respectant au mieux la nature, en évitant toutes les formes de gaspillage, en rejoignant les associations qui militent pour ces causes... Chacun peut trouver sa solution. Chaque jour, un geste, même s'il nous semble anodin, peut contribuer à nous rendre acteur de changement.

En ce 5e dimanche de Carême, il nous est proposé de faire un don pour le CCFD- Terre Solidaire pour donner les moyens aux plus pauvres de lutter, par eux-mêmes, contre la faim et donc de leur accorder toute leur dignité.

Compte tenu de la situation actuelle, la distribution des enveloppes spécifiques ne se fera pas dans les églises mais le don est toujours possible par la poste à l'adresse du CCFD-Terre Solidaire 4 rue Jean Lantier 75001 Paris et aussi par virement via internet.

Le CCFD-Terre Solidaire a des engagements financiers à tenir auprès de ses partenaires et il compte sur vous pour pouvoir respecter ces engagements. Pour tous renseignements : ccfd-terresolidaire.org                                                                                              

Michel C.